Le STAC et les hélistations

Une hélistation est un aérodrome équipé pour recevoir exclusivement les hélicoptères. Sa conception doit tenir compte des caractéristiques particulières de ce type d’aéronef. En effet l’hélicoptère est un aéronef dont la voilure mobile, le rotor principal, lui confère des capacités de vol hors du commun, telles que montée ou descente verticale ou à forte pente, vol stationnaire, etc., il pourra donc utiliser des procédures de décollage et d’atterrissage notablement différentes de celles des aéronefs classiques.

Toutefois, afin d’assurer la sécurité des équipages et des tiers au sol, la réglementation opérationnelle en transport aérien public impose aux exploitants d’hélicoptères des marges de franchissement d’obstacles lors de ces phases de décollage et d’atterrissage, en prenant aussi en compte, dans certains modes d’exploitation, la panne d’un moteur pour l’exploitation d’hélicoptères bi turbines. Pour cela, les constructeurs d’hélicoptères fournissent dans les manuels de vol de leurs appareils des données sur les distances de décollage et d’atterrissage, les taux de montée, les dimensions minimales des aires d’atterrissage et de décollage selon les procédures utilisées.

Pour pouvoir être exploitées en sécurité, les hélistations doivent donc tenir compte de ces différents aspects dans leur conception, tant du point de vue de leurs dimensions géométriques que des surfaces de dégagement qui leur sont associées.

Le STAC participe à l’élaboration de la réglementation technique aux niveaux international et national pour la conception, l’aménagement et l’exploitation des hélistations. L'échelon central de la Direction de la sécurité de l'aviation civile, ses échelons interrégionaux, ainsi que les différentes associations investies dans le transport par hélicoptère sont parmi ses interlocuteurs les plus fréquents.

Cette expertise s’appuie sur la connaissance des textes réglementaires parmi lesquels on distingue :

L’arrêté « TAC hélistation » est le texte de référence de la réglementation technique à destination du concepteur pour ce qui concerne les caractéristiques physiques et les aides visuelles qui s’imposent aux hélistations, ainsi que les dispositions pour la prise en compte des obstacles autour de ces infrastructures.

Le STAC a par ailleurs produit un guide d’aménagement pour les sites à l’usage du service médical d’urgence par hélicoptère.

Le STAC et les autres aérodromes à caractéristiques spéciales

Le STAC produit des avis et réalise des expertises techniques au profit des services de l’État ou sur demande de tiers dans le domaine des altiports, des hydrobases, des plates-formes pour ULM et plates-formes pour ballons et dirigeables.

L’appellation « aérodrome à caractéristiques spéciales » désigne les plates-formes aéronautiques dont les caractéristiques géométriques particulières ne permettent pas de les rattacher aux aérodromes « classiques ».


Page mise à jour le 27/5/2015