Les équipes spécialisées des bases aériennes

Les équipes spécialisées des bases aériennes (ESBA), au nombre de quatre, ont été créées pour effectuer en régie des travaux d’entretien spécialisé des bandes d’envol sur les aérodromes d’aviation légère alors gérés par l’État.

Pour accompagner le transfert de ces plates-formes aux collectivités locales, la DGAC a décidé de maintenir l’intervention de ses ESBA au bénéfice de la sécurité de l’aviation légère afin d’assurer des conditions d’utilisation conformes à la réglementation sur les petits aérodromes (moins de 70 000 pax/an), dont les exploitants ne disposent pas toujours des financements suffisants.

Le programme de travail des ESBA est arbitré annuellement par la mission Aviation légère, générale et hélicoptères (MALGH) de la DGAC, sur propositions des DSAC-IR qui instruisent les demandes formulées par les gestionnaires des aérodromes concernés sur leur territoire.

L’action des quatre ESBA, basées à Lyon, Colmar, Toulouse et à Bonneuil-sur-Marne, était coordonnée par le STAC jusqu’au 1er janvier 2011. A cette date, les ESBA de Lyon, Colmar et Toulouse ont été affectées au Service national d’ingénierie aéroportuaire (SNIA). L’ESBA de Bonneuil, qui couvre les territoires des DSAC Nord et Ouest est restée gérée par le STAC et a continué à fournir aux autres ESBA un support mutualisé pour la maintenance de leurs engins de travaux publics.

L'ESBA de Bonneuil a été également prise en charge par le SNIA depuis le 1er janvier 2013.

page modifiée le 8 juillet 2014

Entretien des pistes aéronautiques en herbe et de leurs abords