Actions de recherche et d’innovation en matière de chaussées aéronautiques

Membre du réseau scientifique et technique (RST) des Ministères de la transition écologique et solidaire et de la cohésion des territoires, le STAC participe activement aux actions de recherche, de développement et d’innovation relatives aux chaussées aéronautiques. Ce faisant, le service participe à l’adaptation des innovations techniques issues du secteur routier aux spécificités du milieu aéroportuaire, et contribue à l’amélioration continue du cadre technique et juridique permettant un développement sûr et durable du transport.

@Isabelle ROSSI / DGAC - STAC

1.Accompagnement de l’innovation

Membre actif du RST où il représente la DGAC, le STAC est en relation étroite avec certains laboratoires de l’IFSTTAR [url : http://www.ifsttar.fr/], du CEREMA [url : http:// www.cerema.fr/] et de l’ENTPE [url : http://www.entpe.fr/] ce qui lui permet de suivre et d’accompagner la recherche dans le domaine routier lorsqu’elle est porteuse d’innovations applicables au transport aérien.

Le STAC est également membre du Comité d’innovation routes et rues (CIRR), structure ministérielle de soutien à l’innovation routière. Il s’assure de l’intégration des préoccupations aéronautiques dans les appels à projets, participe à l’analyse des propositions, et appuie le CEREMA pour le suivi dans le temps des innovations retenues lorsqu’elles touchent au milieu aéroportuaire. Il est par ailleurs membre du Comité d’orientation pour la recherche appliquée au génie civil.

Enfin, le service entretient des relations avec les directions techniques du tissu industriel français par le biais d’organisations collectives (IDRRIM, USIRF, SPECBEA…).

2.Infrastructures d’essais

Le STAC dispose de plusieurs infrastructures d’essais permettant de mettre en œuvre des expérimentations à des fins d’études et de recherches. La planche d’essais instrumentée de Bonneuil-sur-Marne, inaugurée en 2012, est notamment utilisée comme structure de référence et comme site pour des tests mécaniques et des vérifications de matériels (déflectomètres, géoradars,…). Plus récemment, une seconde planche d’essais a été mise en œuvre au Centre d’expérimentation routière (CER) de Rouen pour tester l’influence de différents paramètres sur le comportement mécanique des structures de chaussées souples. En matière d’adhérence, le STAC bénéficie de la piste de glissance de l’IFSTTAR, située à Nantes.

3.Opérations de recherche

Le STAC participe à de multiples opérations de recherche, qu’il peut soit réaliser en propre, soit piloter en partenariat avec d’autres acteurs routiers et/ou aéroportuaires. En matière de portance, l’on peut ainsi citer :

  • Le dimensionnement et l’auscultation des chaussées rigides, qui comprend notamment une thèse de doctorat lancée fin 2016 avec l’Université de Limoges.
  • L’amélioration des modèles mécaniques de chaussées souples, notamment avec une thèse lancée en 2017 avec l’ENTPE pour une modélisation viscoélastique des auscultations au HWD, et des expérimentations en cours avec le CEREMA, Airbus et l’aéroport de Toulouse Blagnac pour comprendre de nouveaux phénomènes de dégradation par fissuration descendante.

En matière d’adhérence, les principales opérations de recherche récentes sont :

  • Le développement d’un modèle physique pour prédire les performances de freinage des aéronefs à partir de mesures de friction avec un équipement IMAG, qui a fait l’objet d’une thèse de doctorant soutenue en septembre 2017.
  • Le développement d’un outil de prédiction des hauteurs d’eau sur une piste en fonction des précipitations et de la géométrie de surface.

Le STAC a également contribué aux projets européens multimodaux FOX (Forever open infrastructure across all transport modes) et USE-IT (Users, safety, security and energy in transport infrastructure), ainsi qu’au programme de recherche Future Sky Safety.

Enfin, le STAC a contribué à un projet collaboratif avec le CEREMA et l’IFSTTAR sur les chaussées chauffantes et récupératrices d’énergie, qui a notamment permis de réaliser un démonstrateur de chaussée chauffante à Égletons. Ce projet a été récompensé en 2016 par un prix de l’innovation du CEREMA.

Mise à jour le 4 décembre 2017