Vulnérabilité des aérodromes au changement climatique : de la définition d’une méthodologie à l’élaboration d’un outil au service des exploitants d’aérodromes.

Le STAC, associé aux acteurs du réseau scientifique et technique, a répondu à la commande impulsée par le Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC) lancé en 2011 à travers l’étude VULCLIM. Une méthodologie d’évaluation de la vulnérabilité des aérodromes a ainsi été développée ; elle est basée sur la mesure du risque croisant aléas climatiques et leurs impacts potentiels à l’horizon 2100.

L’outil VULCLIM :

Afin de pouvoir faire bénéficier de la méthodologie au plus grand nombre d’aérodromes, le STAC a développé un outil d’évaluation simple de type questionnaire en ligne (Limesurvey) avec l’aide d’un panel représentatif d’exploitants d’aérodromes. L’outil VULCLIM est aujourd’hui disponible et s’adresse aux exploitants d’aérodromes de France métropolitaine désireux d’évaluer la vulnérabilité de leur plateforme face aux effets attendus du changement climatique. Les exploitants peuvent répondre à une série de questions à choix multiples afin que l’outil établisse une grille de vulnérabilité permettant d’identifier les forces et vulnérabilités de l’aérodrome face au changement climatique.

 

Demander un accès à l’outil VULCLIM

Mise à jour le 19 avril 2019