Rapport d'étude

Les chaussées aéronautiques font l'objet d'un suivi périodique à l’aide de la méthode de l’Indice de Service. Cette méthode nécessite un relevé systématique des dégradations de surface, dont l’analyse permet de calculer les indices de service superficiels, structurels et globaux des chaussées.

Ces relevés, qui actuellement sont exécutés par des opérateurs à pied, s’avèrent longs et extrêmement coûteux en ressources et peuvent de plus constituer une gêne pour l’exploitation de l’aérodrome.

Afin d’améliorer le rendement des relevés d’indice de service et ainsi réduire voire supprimer la gêne causée à l’exploitation, le STAC a engagé une démarche en partenariat avec le Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées de Rouen (CETE Normandie Centre) pour automatiser la méthode en s’appuyant sur des outils existants utilisés dans le domaine routier tant en France qu’à l’étranger.

Le rapport présente les conclusions de l’étude de faisabilité et de l’expérimentation réalisées en 2009 et 2010.

Editeur
ISBN/ISSN
Année de publication 2012
Format A4
Nombre de pages 86
Prix version imprimée Gratuit