Note d'information technique

Pour alimenter les travaux du panel aérodrome de l’OACI sur la révision des distances de séparations des voies de circulation (ou taxiways), le STAC a réalisé une étude statistique sur les séparations de code C.

L’étude a consisté en l’analyse statistique de données de déviations latérales d’aéronefs sur deux taxiways de code E (donc surdimensionnés pour les aéronefs de code C étudiés) de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. L’application de la théorie des valeurs extrêmes a permis de modéliser le risque de collision et de sortie de taxiway. Les résultats obtenus ont été comparés à ceux d’une étude similaire réalisée par la FAA et Boeing sur quatre aéroports américains, et aux statistiques d’accidents sur taxiways sur la période 1981-2011.

L’étude a démontré que les valeurs de séparations actuelles présentent un niveau de sécurité satisfaisant, et que les résultats des modélisations sont pessimistes (i.e. présentent un niveau de risque plus important) par comparaison aux accidents recensés.

document

Editeur
ISBN/ISSN
Année de publication 2014
Format A4
Nombre de pages 8
Prix version imprimée Gratuit