Les oiseaux des aérodromes:

Description

L'Alouette est beige rayée ; sa queue est bordée de blanc. Elle marche et court à terre. Son chant mélodieux est émis en vol ascendant.

Migration

En octobre et novembre, le flot des Alouettes ( migratrices partielles) passe jour et nuit sur la France, souvent à grande hauteur, à peine signalé par de petits cris.

Comportement sur les aérodromes

Les Alouettes nichent dans les pelouses. Elles forment des bandes importantes en hiver dans les friches et les labours. Elles dorment parfois sur les pistes.

Moyens de lutte

Compte-tenu de leur taille, les Alouettes ne présentent qu'un risque faible pour la navigation aérienne. La pyrotechnie est utilisable sur les bandes en hiver et donne de bons résultats grâce à la mobilité des oiseaux. Ces espèces n'ont pas de cri de détresse connu. Leur destruction n'est pas autorisée.

Effarouchement

Alouette des champs
Alauda arvensis

P : 38 g (22-54)
E : 35 cm

    L'espèce n'existe pas
    Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
     Nidification + erratisme
     Sédentaire
     Migration
     Hivernage

Planche détaillée