Les oiseaux des aérodromes:

Description

L'Œdicnème a la taille d'une Perdrix. Il est beige avec un œil à iris jaune très visible. Deux barres alaires blanches sont distinctes en vol.

Migration

Certains Œdicnèmes franchissent le Sahara. Quelques Œdicnèmes hivernent en faible nombre en région méditerranéenne. Les Œdicnèmes voyagent volontiers la nuit. En périodes migratoires, ils sont régulièrement observés sur les aérodromes.

Comportement sur les aérodromes

L'Œdicnème est plus typique des friches arides, souvent caillouteuses en surface. Les densités d'oiseaux nicheurs sont faibles (1 à 5 couples sur les aérodromes). Cette espèce ne s'envole pas spontanément et préfère fuir discrètement à pattes.

Moyens de lutte

L'Œdicnème devient de plus en plus rares en France. Dans le cas où cette espèces fréquente les aérodromes, elle peut être facilement éloignée à l'aide des moyens pyrotechnie, voire même par le passage d'un véhicule. Sa destruction est interdite.

Effarouchement

Œdicnème criard
Burhinus œdicnemus

P : 450 g (370-480)
E : 80 cm

    L'espèce n'existe pas
    Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
     Nidification + erratisme
     Sédentaire
     Migration
     Hivernage

Ecouter

Planche détaillée