Contexte

Depuis 1979, les états membres de l’OACI sont invités à signaler tous les impacts d’oiseaux enregistrés dans le monde. En Europe, depuis 2003, Eurocontrol demande aux Etats membres de la communauté européenne de collecter, analyser, traiter et stocker l'information relative à la sécurité aérienne. En France, le décret de 2007 prévoit que les impacts d’animaux soient collectés au plan national.

Présentation

PICA a été développé par le STNA puis le STAC (Subdivision Risque Animalier) depuis les années 80. En janvier 2010, il est rebaptisé PicaWeb à la suite de la mise en ligne sur le site du STAC. C’est en 2016 que cette application dotée d’une interface avec Eccairs, reprend son appellation d'origine PICA.

PICA peut être lancé grâce depuis le site internet du STAC : www.stac.aviation-civile.gouv.fr/picaweb

Ce logiciel spécifique, doté d’une aide en ligne, recense les collisions animalières et permet d’effectuer des travaux tels que des suivis, des bilans, grâce à des fonctionnalités de recherches (simple avec trois critères ou avancée sur tous les champs) et des calculs prédéterminés, soit au plan national, soit par aérodrome.

Ces derniers permettent de répartir les collisions de manière thématique (par : espèce, effet sur le vol, phase de vol…) et aussi d’évaluer le risque animalier grâce aux calculs de Taux d’Incidents, de l’Indice de Risque Animalier en France et du Niveau de Risque Animalier (NRA).

Les résultats sont présentés sous forme de tableaux assortis souvent de représentations graphiques ou cartographiques. La dernière version propose une nouvelle fonctionnalité, le Bulletin D’Information  Mensuelle, permettant d’établir une synthèse sur la situation animalière au plan national.

Accès

PICA, possède des filtres utilisateurs qui permettent un accès « sans restriction » aux agents de la DGAC mais aussi à des tiers extérieurs tels que : exploitants d’aéroports, compagnies aériennes, scientifiques, bureaux d'études, en appliquant des conditions de validité et de confidentialité adaptées. La demande d’accès se fait à l’adresse suivante :   stac-picaweb@aviation-civile.gouv.fr

Aujourd’hui, PICA s’avère une aide de décision déterminante dans la surveillance de la sécurité aérienne.

Mise à jour le 15 décembre 2017