Aéroport de Paris-Le Bourget

Avec environ 80000 mouvements d'avions d'affaire par an, c'est le seul aéroport Français qui a enregistré en 1995 un crash aérien occasioné par des oiseaux (avion détruit, 10 morts). En octobre 2006, l'État a été condamné au Tribunal administratif de Paris à payer aux familles des victimes plus de 8 millions d'euros pour faute en matière de lutte aérienne ayant constitué une perte de chance sérieuse d'éviter l'accident.

Évolution du taux d'incidents :


Page modifiée le 19/2/2010