Canard colvert

Description

Le Canard colvert présente un dimorphisme sexuel marqué entre septembre et juin de l'année suivante. Le mâle se reconnaît alors à sa tête verte, un collier blanc au dessus d'un poitrail roux et des miroirs violets. les jeunes ressemblent aux femelles brunes.

Migration

Migrateur partiel dans le nord et l'est de la France, le Canard colvert devient sédentaire dans le sud. Après la nidification, il erre entre les zones humides parfois sur de grandes distances. Les vagues de froid provoquent au cours de l'hiver des arrivées en France de migrateurs nordiques.

Comportement sur les aérodromes

Ce Canard vient, surtout de nuit, se nourrir de graines, de vers et de larves dans les fossés de drainage, les mares temporaires et les bassins de rétention (automne-hiver). S'il n'est pas dérangé dans la journée, les lieux de remise peuvent être les mêmes. Les déplacements des populations locales se font à faible hauteur entre les remises diurnes (étangs...) et les lieux de nourrissage (marais, prairies humides, aérodromes...). Quelques couples de Canard colvert peuvent nicher sur les aéroports.

Moyens de lutte

Très farouches, ces Canards peuvent être éloignés au moyen de la pyrotechnie. Leur destruction n'est pas autorisée. L'élimination des points d'eau ou leur couverture (filets...) permet de limiter la présence de ces oiseaux.

Effarouchement



Canard colvert
Anas platyrhynchos

P : 1080 g (500-1800)
E : 90 cm

    L'espèce n'existe pas
   Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
    Nidification + erratisme
    Sédentaire
    Migration
    Hivernage

Page modifiée le 19/2/2010



Écouter le Canard colvert





Voir la planche détaillée