Corbeau freux

Description

La base du bec du Corbeau freux adulte est nue à l'aspect gris ; les plumes tombent sur les pattes du Corbeau comme une culotte enfin le Corbeau est grégaire.

Migration

Le Corbeau freux est migrateur partiel. Les Corbeaux freux de l'Europe de l'est migrent en vols serrés de plusieurs centaines d'individus, vers l'ouest ; une partie d'entre eux atteint notre pays dés le mois d'octobre, venant se joindre aux individus occidentaux sédentaires. Les Corbeaux freux étrangers nous quittent au mois d'avril.

Comportement sur les aérodromes

Les corvidés sont des oiseaux marcheurs, qui cherchent essentiellement leur nourriture (très variée) à terre, sur les pistes ou dans leurs accotements, mais aussi dans les champs environnants. Les Corbeaux freux nichent et dorment en groupe dans les arbres.

Moyens de lutte

Les corvidés réagissent bien aux cris de détresse. L'emploi simultané de la pyrotechnie ou de cartouches à plomb renforcent l'effarouchement (ces techniques peuvent être utilisées seules, surtout sur les oiseaux isolés). Toutes ces espèces sont malignes et évitent très bien les collisions avec les avions. Toutefois, les risques ne sont pas négligeables à l'envol des jeunes et par temps de brouillard. La destruction des corbeautières installées sur les aérodromes limite la présence de Corbeaux freux.

Effarouchement

Corbeau freux
Corvus frugilegus

P : 430 g (280-595)
E : 90 cm

    L'espèce n'existe pas
   Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
    Nidification + erratisme
    Sédentaire
    Migration
    Hivernage

Page modifiée le 19/2/2010



Écouter le Corbeau freux





Voir la planche détaillée