Faisan de Colchide

Description

Le mâle du Faisan est reconnaissable à sa tête verte, son collier blanc et sa longue queue pointue, alors que la femelle a un plumage fauve moucheté de tâches sombres. Comme les Perdrix, le Faisan ne recourt à l'envol qu'en dernière extrémité, se projetant lourdement à la verticale en criant avant de partir horizontalement d'un vol mi-battu, mi-plané.

Migration

Cette espèce est sédentaire.

Comportement sur les aérodromes

Tôt éveillés les Perdrix et Faisans ont une activité diurne partagée entre le gagnage (nourriture composée de fragments herbacés, graines, céréales, parfois insectes) et la remise (haies, herbages secs, labours). Les Perdrix affectionnent les paysages dégagés (accotement de piste, terres cultivées) et le Faisan, les sites boisés au milieu des champs. Le Faisan a tendance à former des groupes lâches mais les mâles sont plutôt solitaires en période de nidification.

Moyens de lutte

Les Faisans ne recourant pas facilement au vol, n'effaroucher que les individus observés à proximité des pistes. Utiliser les fusées crépitantes. Être particulièrement vigilant les lendemains de battues de chasse (surtout à l'aube) sur les aérodromes où celles-ci sont organisées ; les oiseaux dispersés la veille se regroupent en croisant parfois les pistes. Pas de cri de détresse connu.

Effarouchement

Faisan de Colchide
Phasianus colchicus

P : m = 1250 g (500-2000) f = 960 g (710-1770)
E : m = 80 cm f = 67 cm

    L'espèce n'existe pas
   Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
    Nidification + erratisme
    Sédentaire
    Migration
    Hivernage

Page modifiée le 19/2/2010



Écouter le Faisan de Colchide





Voir la planche détaillée