Pigeon ramier

Description

Le plus grand des pigeons est le Pigeon ramier ou palombe reconnaissable aux taches blanches sur le cou (adultes) et les ailes. Le vol nuptial est typique : le mâle monte, claque des ailes et redescend en planant.

Migration

Les Pigeons ramiers d'Europe du nord et de l'est migrent par centaines de l'aube jusqu'en fin de matinée, surtout en octobre par temps clair et sec. Les Pigeons ramiers français se sédentarisent. Le Pigeon ramier, fait escale dans l'après-midi.

Comportement sur les aérodromes

Au printemps et en été, les Pigeons ramiers qui nichent dans les villes et les bois, viennent manger sur les aérodromes des trèfles dans les pelouses, du colza, du blé, de l'orge... En automne et en hiver, les Pigeons ramiers fréquentent les chaumes de céréales tant que les champs ne sont pas labourés.

Moyens de lutte

Les Colombidés n'ont pas de cri de détresse connu. Ils sont très sensibles à la pyrotechnie et surtout au tir au fusil de chasse. Seule la destruction des Pigeons ramiers et Pigeons domestiques est autorisée. Les battues de chasse ont une efficacité très limitée dans le temps : mieux vaut harceler les oiseaux tous les jours. Les bruiteurs évitent les fortes concentrations d'oiseaux sur les pistes mais pas leur survol. L'herbe haute et les herbicides sélectifs réduisent les effectifs.

Effarouchement

Pigeon ramier
Columba palumbus

P : 465 g (260-740)
E : 75 cm

    L'espèce n'existe pas
   Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
    Nidification + erratisme
    Sédentaire
    Migration
    Hivernage

Page modifiée le 19/2/2010



Écouter le Pigeon ramier





Voir la planche détaillée