Tourterelle des bois

Description

La Tourterelle des bois est bien plus colorée que la tourterelle turque ; son chant est un roucoulement monotone.

Migration

La Tourterelle des bois est une grande migratrice, passant de jour et de nuit par bandes moyennes. Comme le Pigeon ramier, elle fait escale dans l'après-midi.

Comportement sur les aérodromes

Les Tourterelles des bois nichent dans les bosquets des aérodromes. Les Colombidés passent souvent en vol au-dessus des pistes pour aller et revenir des zones de gagnage aux sites de nidification ou aux dortoirs. On les voit aussi s'abreuver dans les mares.

Moyens de lutte

Les Colombidés n'ont pas de cri de détresse connu. Ils sont très sensibles à la pyrotechnie et surtout au tir au fusil de chasse. Les battues de chasse ont une efficacité très limitée dans le temps : mieux vaut harceler les oiseaux tous les jours. Les bruiteurs évitent les fortes concentrations d'oiseaux sur les pistes mais pas leur survol. L'herbe haute et les herbicides sélectifs réduisent les effectifs.

Effarouchement

Tourterelle des bois
Streptopellia turtur

P : 145 g (75-180)
E : 51 cm

    L'espèce n'existe pas
   Aire de nidification (printemps/été)
    Visible toute l'année et niche
    Visible en période de migration
    Aire d'hivernage
    Nidification + erratisme
    Sédentaire
    Migration
    Hivernage

Page modifiée le 19/2/2010




Voir la planche détaillée