L'inspection-filtrage des bagages de soute

Les bagages destinés à être embarqués dans les soutes des aéronefs doivent être systématiquement inspectés par des matériels de sûreté ou moyens humains et ce, quelle que soit la destination du vol. Cette inspection filtrage peut être réalisée avant, pendant ou après les procédures d'enregistrement des passagers.

Les installations d'inspection filtrage des bagages de soute mettent en œuvre des matériels de détection automatique d’explosifs, ainsi que des moyens non mécanisés tels que des équipes cynotechniques ou la fouille manuelle des bagages.

Les équipements de détection doivent tous faire l'objet d'une procédure de certification, organisée par le département Sûreté-Equipements du STAC. Les tests de performances de ces moyens de détection sont réalisés sur le site d’essais du STAC de Biscarrosse (Landes).

Les chiens détecteurs d’explosifs font l’objet d’une certification individuelle annuelle également organisée par la division Sûreté du STAC.

Centre de tests de détection d’explosifs du STAC à Biscarrosse

L'exploitation d'installations d'inspection filtrage des bagages de soute est réglementée par les arrêtés interministériels :

Deux procédures sont prévues par l’arrêté du 1er septembre 2013 modifié :

Les exploitants d'aérodrome ont la possibilité de télécharger :


Page mise à jour le 18 juillet 2017