Direction générale de l'aviation civile (DGAC)

Service technique de l'aviation civile

14
oct. 2022

Retour sur le Symposium Gestion de Patrimoine et Méthode ACR/PCR

Le 4 octobre dernier, le Service technique de l’Aviation civile a organisé un symposium autour de la Gestion de Patrimoine et du passage à la Méthode ACR/PCR. Près de 120 participants issus de l’ensemble de la communauté aéronautique (administrations, maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre ou encore grandes entreprises du BTP) se sont réunis au siège de la Direction Générale de l’Aviation Civile. Le séminaire était très attendu puisque dans un peu plus de deux ans, la méthode ACR/PCR remplacera définitivement la méthode ACN/PCN, système international élaboré par l’OACI, applicable depuis 1983. Celui-ci vise à fournir des renseignements sur la résistance des chaussées aéronautiques et permet ainsi de juger de l’admissibilité de chaque avion en fonction de sa charge et de la résistance de la chaussée.

Marc Borel, directeur du transport aérien, venu ouvrir les échanges, a rappelé l’importance d’une bonne gestion de patrimoine ; un sujet qui s’inscrit dans les enjeux de développement durable, et qui fait partie intégrante des objectifs majeurs de la DGAC.

Gestion de patrimoine et méthode ACR/PCR sont deux sujets intimement liés. En effet, une bonne gestion de patrimoine permet d’obtenir des données d’entrée fiables pour appliquer la méthode ACR/PCR ; cette méthode étant un outil de gestion de patrimoine.

Différents gestionnaires d’infrastructures sont intervenus pour donner des recommandations concernant leur manière de gérer leur patrimoine : stratégies d’exploitation, retours sur la maintenance et l’entretien des infrastructures, etc. Ces retours d’expériences sont des éléments précieux afin de s’adapter aux besoins opérationnels et répondre aux exigences de sécurité, tout en maîtrisant les coûts financiers de ces opérations.

A l’issue de cette journée, la richesse des présentations et la diversité des échanges avec la communauté ont pu être soulignées par Patrick Cipriani, directeur de la sécurité de l’aviation civile. Aussi, il a rappelé l’importance de préparer au mieux et sans attendre la transition vers la nouvelle méthode ACR/PCR, en anticipant notamment la réalisation de diagnostics de chaussées fiables et pertinents.

Afin de permettre à tous de prendre connaissance des différents sujets traités et de se nourrir des échanges qui ont eu lieu lors de ce symposium, les présentations sont disponibles ci-dessous au format PDF.

Vous trouverez également les biographies des différents intervenants ici, ainsi que les photographies de cette journée sur la photothèque du STAC.

Les vidéos des différentes interventions, ainsi que les sessions d’échange (questions/réponses) seront elles aussi bientôt rendues disponibles.

PROGRAMME

09h00

Café d’accueil

09h25

Mot d’accueil par Frédéric Médioni, directeur du Service Technique de l’Aviation Civile

09h30

Ouverture du symposium par Marc Borel, directeur du Transport Aérien

SESSION GESTION DE PATRIMOINE, animée par Lucy Travailleur

09h40

Les enjeux de la gestion de patrimoine

Michaël Broutin, chef de la division Sécurité – Structures et Ecoconception / STAC

10h00

Les méthodes de diagnostic

Jean-Marie Roussel, chef du programme Auscultation des chaussées / STAC

10h20

De l’importance de la connaissance de ses structures et de l’archivage des données

Pascal Trottier, dirigeant / Pavexpert

Yann Ferreira, Responsable section Infrastructures / laboratoire ADP

10h45

En vue de développer et implémenter des modèles prédictifs

Jean-Marie Roussel, chef du programment Auscultation des chaussées / STAC

11h00

Etude de l’impact carbone des projets d’infrastructures

Brice Delaporte, directeur adjoint des affaires techniques / Routes de France

Raphaëlle Cugy, chargée d’études / STAC

11h15

Pause-café

11h30

Table ronde : Diagnostic et gestion de patrimoine en pratique, animée par Michaël Broutin

Bernard Carbonell, centre référent aéronautique / Ministère des Armées

Yann Ferreira, Responsable de l’unité Infrastructures / laboratoire ADP

Jérôme Garnier de Boisgrollier , responsable développement des travaux sur aéroports / Eiffage Aéroports

Aurélie Schwager-Guillemenet, responsable adjoint de la division Patrimoine Géotechnique et Risques Naturels / SNCF Réseau

12h45

Fin de la session

SESSION METHODE ACR/PCR, animée par Michaël Broutin

14h00

Intérêt du passage aux méthodes rationnelles

Michaël Broutin, chef de la division Sécurité – Structures et Ecoconception / STAC

14h15

Référentiel réglementaire

Marion Dewilde, cheffe du programme Réglementation de sécurité aéroportuaire / DSAC

14h30

Rappel de la méthode ACN/PCN, ce qui va changer

Lucy Travailleur, cheffe du programme Dimensionnement des chaussées / STAC

15h00

Méthode ACR/PCR

Cyril Fabre, rapporteur de l’Airfield Pavement Expert Group / OACI

15h45

Pause-café

16h00

Méthode ACR/PCR

Cyril Fabre, rapporteur de l’Airfield Pavement Expert Group / OACI

16h45

Spécificités françaises et logiciel Alizé-Aéronautique

Lucy Travailleur, cheffe du programme Dimensionnement des chaussées / STAC

17h00

Clôture du symposium par Patrick Cipriani, directeur de la Sécurité de l’Aviation Civile

 

 

Mise à jour le 31 octobre 2022